NORDITALIA

Mardi 28 septembre :Venise et les îles de la lagune . . .. . . palais, histoire, arts et culture.

Bientôt...

Ce matin, à Mestre, il fait beau, seuls quelques nuages habillent le ciel.
Nous descendons déjeuner et prenons des affaires pour la journée : nous reviendrons passer la nuit ici.

Nous retrouvons Fiametta dans le hall, et, Une fois au complet, nous avons juste à traverser la rue pour prendre le train vers Venise.
Le trajet dure une dizaine de minutes. Le train glisse au niveau de l'eau sur la lagune que nous avions observé depuis le ciel hier.

Arrivé à Venise, nous prenons l’habitude de suivre « le parapluie jaune » de Petite Flamme.
Nous prenons un vaporetto pour rejoindre le centre ville et la Place Saint Marc par le Grand Canal.
Il n'y a pas de meilleure façon de visiter Venise que par les eaux.
Nous regardons les autres embarcations sur le canal, comme sur un boulevard. Il y a de très vieux bâtiments et on se laisse aller à penser à l’époque des doges et de l’âge d’or de Venise...
Nous arrivons maintenant en vue du pont du Rialto, un des emblèmes de la ville.
De nombreuses gondoles partagent les eaux avec les bateaux à moteur, ce qui provoque quelques vagues.

Sur la grande place, nous repérons un chemin de « tables » qui passe devant le Palais des Doges : la ville s’enfonce et pour permettre le passage a marée haute, il a été imaginé ce système. Cela sert aux touristes pour s’assoir en attendant le guide. D’ailleurs, voilà la nôtre !

Nous voilà dans les cachots du Palais où un étroit couloir débouche sur le fameux Pont des Soupirs.
La visite nous fait passer dans les différentes salles où les visiteurs patientaient pour rencontrer le Doge. Tout était fait pour impressionner le visiteur. « Il fallait tout prévoir » était une devise chez les Doges.

Nous partons déjeuner puis retrouvons Fiametta pour nous rendre sur les îles de la lagune.
Murano est connue pour ses souffleurs de verre et nous visitons un atelier centenaire et avons le droit à une belle démonstration.
La spécialité de Burano est la dentelle. Elle est aussi connue pour ses maisons très colorées et son église penchée.

Il nous faut reprendre le bateau pour regagner la Place Saint Marc.
Notre dîner, libre selon le programme, se prendra finalement en groupe dans une pizzeria, sur les conseils de Fiametta.
Nous regagnons ensuite un bateau privé pour rejoindre la gare et le train qui nous ramène à Mestre.