ICELAND

Mardi 12 juin :De Reykjavik à Grundarfjörður : . . .. . . Vesturland, pays de Sagas.

Pour cette première journée, le réveil sonne à 7h. Les nuages sont toujours là et il fait frais mais la météo prévoit un grand soleil pour l'après midi.
Nous nous préparons et descendons prendre un copieux petit déjeuner.
Comme les repas coutent cher en Islande, nous avons décidé de ne pas manger le midi afin de se faire plaisir le soir.

Nous sortons de l'hôtel à 9h et faisons un premier arrêt rapide dans une banque où nous changeons des euros contre des couronnes islandaises (ou krona).
Nous quittons la capitale par la route 1, les paysages sont très beaux malgré les nuages et nous faisons un arrêt près de Kjalarnes pour réaliser des photos panoramiques de Reykjavik. Nous faisons alors connaissance avec les fameux cheveaux islandais.
Après quelques kilomètres, nous arrivons au fjord Hvalfjörður et nous parcourons notre première piste caillouteuse vers la cascade de Glymur.
Nous n’irons pas jusqu’au bout des 5 Km du chemin car nous pensons que le temps peut nous manquer. Nous nous dégourdissons seulement les jambes et nous repartons.

A Borgarnes, nous faisons une pause dans un supermarché Bonus, pour prendre de l’eau et quelques biscuits secs pour les petites fringales d'Audrey. Notre méconaissance de la langue islandaise nous fait acheter 12 litres d’eau gazeuse au lieu d’eau plate...

Nous arrivons sur la péninsule de Snæfellsnes avec en point de mire le volcan Snæfellsjökull que l'on dit éteint. Ce parc national est une gigantesque coulée de lave recouverte de mousse : un décor quasi lunaire.
Les nuages assombrissent ce paysage mais c’est d’une telle beauté et c'est connu, le ciel des pays nordique donne toujours une excellente lumière pour les photos !. Sur notre gauche, l’océan Atlantique donne un aspect qui contraste avec le ciel et donne un coté très vivant, sur notre droite, il y a de nombreuses cascades alimentées par la fonte des neiges qui recouvre encore les hauteurs.

Peu à peu, le ciel se dégage et quelques rayons de soleil font leur apparition. Le paysage change alors du tout au tout. Avec les nuages, nous nous serions presque attendus à voir un troll surgir des herbes ou des rochers !
Nous croisons plusieurs hameaux comme Arnarstapi où les falaises abritent de nombreuses colonies d’oiseaux. Tous les petits villages de pêcheurs sont très colorés.

Il n’y a pas beaucoup de monde par ici ! Il faut dire que nous avons quitté la N1 et la route des fjords de l'ouest est peu parcourue par les bus de circuits organisés.
Les routes de cette partie de île n’ont rien à envier aux départementales françaises. Bien sur, quelques moutons traversent et les oiseaux nichent très près du bord.

Après avoir parcouru près de 370 Km depuis Reykjavik, nous arrivons à Grundarfjörður un charmant village de pêcheurs et trouvons rapidement l’hôtel Framnes, une ancienne auberge de marins. La chambre est très jolie et nous avons un vrai grand lit.
Nous dinons sur place et nous sommes confrontés aux prix d’un restaurant islandais (Entrée / Plat / Dessert / Boisson pour 40 € / pers.).
Vers 22h, le soleil est encore très haut dans le ciel. Nous regardons les pêcheurs qui hurlent après les mouettes et nous allons nous coucher, car demain, nous avons un ferry a ne pas rater et une journée chargée.