FARWEST

Vendredi 23 septembre :De San Francisco à Lompoc . . .. . . West coast et brouillard

Ce matin, réveil vers 7h00, nous faisons notre valise et descendons.
Le petit déjeuner doit être pris rapidement car le bus est là et il ne peut pas rester longtemps devant l'hôtel.

Nous partons vers 8h30 pour une virée vers le sud par la route côtière avec deux arrêts à Monterey et Carmel.
Le brouillard est épais et notre guide crain qu'il ne se lève pas facilement. En effet, lorsque l'air surchauffé du désert rencontre le courant froid du Pacifique, cela provoque le smog qui disparait généralement vers midi.

Nous sortons de San Francisco par l'autoroute 280 qui traverse la silicon Valley, nous apercevons le siège d'Apple à Cupertino puis nous prenons l'autoroute 101 vers Monterey. En s'éloignant de la côte, le fog disparait, laissant place au soleil.

Vers 10h30, nous arrivons à Monterey où nous avons du temps libre. Nous nous dirigeons tout de suite vers le bord de mer mais la visibilité est quasi nulle et la température basse. Pour nous réchauffer, nous décidons d'entrer dans des boutiques qui regorgent d'objets kitchs et inutiles.

Nous repartons vers le sud, par la « 17 mile Drive » vers Carmel et faisons un court arrêt sur une plage de la péninsule de Monterey pour admirer les énormes vagues qui s'écrasent sur les rochers, observer les algues géantes et respirer l'air iodé

Voilà Carmel, une station balnéaire connue pour le charme de ses rues aux maisons richement décorées et dont l'ancien maire est Clint Eastwood.
Nous déjeunons au Lugano, un resto tenu par des suisses, situé dans le luxueux centre commercial Barnyard à la sortie sud de la ville.

Cet après-midi, le brouillard est toujours là et nous décidons de ne pas prendre la route côtière où nous ne verrions rien mais de passer plus à l'intérieur des terres.
Nous nous arrêtons près de San Luis Obispo pour voir un hôtel très particulier : le Madonna Inn où les amoureux de la couleur rose, des tons pastels et de décoration chargée, passeront un moment fantastique.

Nous arrivons à Lompoc, ville sans intêret où nous passerons la nuit.

Nous nous installons rapidement et partons marcher un peu pour nous dégourdir les jambes. Au super marché, les produits américains comme les gâteaux glacés au sucre ont des couleurs assez peu naturelles...

Nous nous retrouvons tous au buffet Mexicain, où nous ne trouvons qu'une salade composée et un plat de haricots rouges !

Nous revenons à l'hôtel et profitons de la piscine avant d'aller au lit.