CANADAVISION

Lundi 26 octobre :De Québec au lac Saint-Jean . . .. . . à la recherche des cétacés.

Ce matin, il fait assez beau et la température est fraiche. Il y a toujours des plaques de neige au sol.
Nous prenons la route qui longe le Saint-Laurent en direction de Tadoussac.

Pour parvenir dans ce petit village connu dans le monde entier, il nous faut emprunter un passeur afin de traverser le fjord du Saguenay.
Une fois de l'autre coté, nous allons déjeuner chez Marie-Ange, au café du fjord. Nous sommes heureux de nous retrouver au chaud car la traversée du fjord était glaciale ! Pour nous réchauffer, Marie-Ange nous propose de patienter en buvant le caribou fait maison.

Après le repas, nous filons vers le petit port de Tadoussac où se trouve le bateau pour la croisière aux baleines. Certains empruntent la route qui domine la baie de Tadoussac à pied pour rejoindre le port.

Nous embarquons sur le Famille Dufour I pour une croisière d'environ trois heures sur le Saint-Laurent et l'entrée du fjord, commenté par une naturaliste marine spécialisée dans l'écosystème du Saint-Laurent.
Le ciel est dégagé ce qui permet de faire une bonne observation, mais le vent est très froid ! Dès le départ, nous sommes prévenus, si nous ne cherchons pas sérieusement les baleines, nous ne les verrons pas !
Après environ dix minutes de navigation, nous avons la chance d'apercevoir furtivement un beluga.
Plus tard, nous pouvons en admirer toute une famille profitant du foisonnement de nourriture à cet endroit du fleuve où la rivière Saguenay, apportant de l'eau douce et froide, favorise le développement du plancton.
Vers la fin de la croisière, après avoir affronté un vent glacial à l'avant du bateau, nous voyons rapidement une baleine petit rorqual qui se laisse difficilement photographier.

Ce soir, nous sommes hébergés en famille, chez Colette, à Desbiens au bord du lac Saint-Jean ...