CANADAVISION

Mercredi 21 octobre :De Niagara falls à Gananoque . . .. . . en suivant le lac Ontario.

Mercredi matin, la météo est capricieuse, le ciel est bas, la température a légèrement chuté.

Nous quittons Niagara Falls pour Toronto où nous faisons l'ascension de la tour CN. Cette tour, érigée en 1976 par la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (Canadien National), culmine à 553m. La partie accessible au public se trouve à environ 350m. De là nous avons une vue imprenable sur la ville même si la grisaille n'est pas tout à fait dissipée.

Nous observons le centre des affaires, concentré sur un quartier qui regroupe une quinzaine de tours de grande hauteur, nous marchons avec prudence et appréhension sur une partie du plancher de la tour CN en verre. Le bus en bas est minuscule !

Une ascension, ça creuse ! Même si nous avons emprunté l'ascenseur ultra-rapide qui parcours l'équivalent des 100 étages nous séparant du sol en 58 secondes.

Nous allons déjeuner dans un restaurant italien situé dans une ancienne usine en plein centre ville. Le cadre est très sympa, malheureusement, nous restons un peu sur notre faim et faisons bien vite la remarque que ce restaurant n'a d'italien que son nom. Heureusement, les pattes sont bonnes mais la portion est ridicule et nous nous souviendrons longtemps de son succulent dessert de type roulé industriel de chez Wal-Mart.

Plus tard, nous partons vers Gananoque, jolie petite bourgade au bord du fleuve Saint-Laurent, non loin de Kingston, l'ancienne capitale du Canada, où le lac Ontario se déverse dans le fleuve.

La route est superbe, elle suit le lac Ontario et traverse des campagnes verdoyantes parsemées d'érables, de trembles, de chênes et de bouleaux aux couleurs ambrées, dorées et orangées.

Nous voilà arrivé à Gananoque, au bord de l'archipel des mille îles.
En effet, à cet endroit, le Saint-Laurent est encombré d'un grand nombre d'îles plus ou moins importantes et souvent rehaussées de magnifiques résidences secondaires accessibles uniquement en bateau ...